C’est quoi la scalabilité ?

Voici un terme qui nous vient du monde informatique. La capacité d’un système informatique à s’adapter d’un point de vue dimensionnel, tant vers des tailles inférieures que vers des tailles supérieures. Il s’agit du maintien des fonctionnalités et des performances en cas de fortes augmentation.

Dans le cas de la start-up, « la scalabilté est la capacité d’une startup à développer massivement le volume de son activité, afin de réaliser des économies d’échelle, et ce le plus rapidement possible », selon Olivier Erzatty auteur du Guide des startups.

La start-up doit être capable de produire une croissance forte, rapide et surtout être capable d’encaisser le choc de cette accélération. Elle doit être prête dès le départ à envisager et répondre à un succès hors du commun. D’où la nécessité d’automatiser au maximum les process.

To be scalable or not to be scalable ?

Quand on est une startup on se doit d’être scalable. La scalabilité garantit un potentiel de croissance supérieur aux autres modèles. Si une entreprise arrive à tourner avec 50 ou 5000 clients, elle obtiendra davantage de croissance que la concurrence.

En ayant des taux de croissance très importants, la rentabilité de la startup est un vrai argument si des investisseurs sont sollicités par la suite car l’entreprise est scalable.

La montée en charge ne nécessite pas dans un 1er temps beaucoup de changements comme le recrutement. C’est donc un bon moyen d’éviter des erreurs qui peuvent amener à un échec (dépenses inutiles, mauvais recrutement…)

L’exemple d’Amazon

Même Amazon n’avait pas tout anticipé. L’augmentation rapide et forte des commandes à engendrer une augmentation de recrutement de personnel dans les dépôts. Ce qui a provoqué une hausse des températures dans les dépôts et pour conséquence l’achat massif de climatiseurs.

Comment être scalable ?

Il faut penser dès le départ à l’automatisation des processus. Le meilleur moyen est de créer un produit générique pour satisfaire un grand nombre de clients. La scalabilté requiert une capacité d’anticipation et de ne pas négliger les détails. Il est nécessaire d’avoir des outils informatiques modulables.

La scalabilté s’applique également au recrutement. Il est préférable d’intégrer des profils jeunes et à fort potentiels car ils auront davantage de capacité à s’adapter aux évolution de la startup à l’instar de profils très pointus. Si les activités adaptées à un client représentent 50% de votre chiffre d’affaires, l’entreprise n’est pas scalable.

De manière générale, la scalabilité doit être intégrée dès la création du produit ou du service proposé. La quête ultime est la création d’un produit générique qui convient à un grand nombre de clients, comme la plate-forme.

Elle permet de se reconnecter aux réalités d’une entreprise. Une start-up est une entreprise, et une entreprise doit être rentable pour être pérenne.